fbpx

Maison témoin – Etape 2. Terrassement

Nouvelle maison témoin à Waterloo (1410)

T.PALM a le plaisir de vous annoncer qu’une nouvelle maison témoin intégrera dans les prochains mois son réseau de maisons témoins. Celle-ci sera située à Waterloo dans le Brabant Wallon. Cette villa est construite par T.PALM en association avec un Bureau d’Architecture indépendant. Elle sera utilisée comme maison témoin durant 2 ans. Au-delà de cette échéance, cette maison reviendra à son Maître d’Ouvrage, qui a préalablement et en toute indépendance, imaginé la maison et sélectionné les matériaux avec lesquels il souhaitait faire construire sa maison.

Tout au long de la construction, nous vous proposerons de suivre l’évolution du chantier au travers de mini-reportages photos détaillant les différentes étapes de la construction.

ETAPE 2. TERRASSEMENT

LE TERRASSEMENT DE LA MAISON, de quoi s’agit-il ?

Une dizaine de jours après le passage du géomètre, le chantier peut véritablement commencer. Place au terrassement avec l’entrée en piste des terrassiers.

Le terrassement est une étape primordiale dans un projet de construction. Avant d’exploiter un terrain, il faut réaliser des recherches et entreprendre des analyses afin de s’assurer que le terrain soit apte à soutenir la future maison. Ces recherchent constituent ce qu’on appelle une étude de sol. A l’heure actuelle, elle est devenue obligatoire en Belgique. Elle apporte une garantie quant à la qualité du terrain. Les conclusions de cette étude de sol vont déterminer le type de fondations à entreprendre pour la construction. L’étude détermine donc les travaux de terrassement à réaliser.

Le rôle du terrassement consiste à préparer le terrain pour entamer ensuite les travaux de maçonnerie.

Phase 1 du terrassement : Déblaiement des terres

Concrètement, le terrassement a pour but premier d’évacuer les terres du terrain en y creusant le trou nécessaire aux fondations et au volume du niveau inférieur de la maison. C’est ce qu’on appelle le déblaiement des terres. Dans le milieu de la construction, ce trou est plus connu sous le nom de l’assiette de la maison.

   

Les travaux de terrassement varient selon la nature du niveau inférieur de l’habitation.  En effet, en fonction des besoins des clients, de leur terrain et de leur budget, ce niveau inférieur peut se présenter sous différentes formes. Soit la maison dispose d’un sous-sol, soit la dalle de sol est réalisée au niveau zéro, c’est-à-dire au niveau du rez-de-chaussée.

Dans le cas où l’habitation comporte un sous-sol, il y a cinq options possibles :

  • Soit la maison est construite sur des vides ventilés;
  • Soit la maison est construite sur des caves ;
  • Soit la maison est construite sur un mixte de vides ventilés et de caves ;
  • Soit la maison est construite sur un radier terre plein ;
  • Soit la maison est construite sur un radier armé.

Quelle que soit l’option retenue, les terrassiers creusent les tranchées nécessaires aux fondations et dans lesquelles les maçons couleront par après les semelles filantes. Ces semelles sont situées sous tous les ouvrages le nécessitant (murs porteurs et poteaux de la future maison).

Dans le cas de notre nouvelle maison témoin à Waterloo, la maison sera construite sur un vide ventilé.

Qu’est ce qu’un vide ventilé ?

Contrairement à la cave, le vide ventilé n’est pas une pièce où l’on circule. Il s’agit d’un espace sous la dalle du rez-de-chaussée, dans lequel on peut placer des éléments techniques, notamment l’égouttage.


Préparation des vides ventilés de notre maison témoin à Waterloo.

Qu’est-ce qu’un radier ?

Lorsqu’un terrain est de qualité médiocre et que les fondations classiques ne suffisent pas à soutenir la construction, il s’avère nécessaire d’opter pour la mise en place d’un radier aux fondations de la maison. Il s’agit d’une dalle de béton coulée pour soutenir la maison. Un radier est une dalle portante coulée sur l’entièreté de la surface au sol du bâtiment qui permet une meilleure répartition des charges de la construction sur le terrain.

Quelle est la différence entre un radier terre plein et un radier armé ?

Un radier terre plein est le type de fondations le moins onéreux. Il est utilisé sur des terrains très favorables et totalement plats.

Comparativement à ce radier terre plein, un radier armé est un type de fondations plus onéreux qui doit être utilisé sur des terrains moins favorables, c’est-à-dire des sols de qualité médiocre, qui possèdent une faible portance. Comme son nom l’indique, un radier armé dispose d’une armature supérieure à celui d’un radier terre plein.

Phase 2 du terrassement : Placement des citernes

En parallèle au terrassement de la maison, les terrassiers mettent sous terre les différentes citernes (citernes d’eau de pluie, fosse septique, etc.) et tous les autres ouvrages nécessaires suivant l’égouttage à réaliser et imposés par le permis d’urbanisme. Lorsque le niveau d’égouttage du bâtiment se situe en-dessous du niveau de l’égout dans la rue, il faut réfléchir à un autre mode d’évacuation. Habituellement, nous mettons en place une citerne de relevage pour relever les eaux vers l’égout (en particulier les eaux du drain).

Qu’est-ce qu’un drain ?

Dans le domaine médical, un drain est un système qui permet de guider des liquides à l’extérieur du corps. Il en va de même pour le drain d’une maison. En effet, le drain est un conduit souterrain qui permet de collecter et d’évacuer les eaux qui ruissellent sur le bâtiment et qui sont en excès dans le sol. Dans le domaine de la construction, le drainage est donc une technique consistant à empêcher la stagnation de l’eau au pied des habitations et à les protéger contre l’humidité. Ce drain se pose au fond des fondations et est recouvert de graviers et d’une membrane protectrice.

Quelle est la durée du terrassement d’une maison ?

Comme pour toutes les étapes de la construction, la durée varie selon la superficie de la maison. Mais ce n’est pas tout.

Dans le cas du terrassement, la durée de cette phase dépend de la nature du sous-sol de la maison. En effet, le nombre de m³ de terre à évacuer pour une maison construite sur des vides ventilés est inférieur au nombre de m³ d’une maison construite sur caves.

  • Si la maison est construite sur des vides ventilés, comptez plus ou moins 2 jours de travail;
  • Si la maison est construite sur des caves, comptez entre 3 et 4 jours de travail;
  • Si la maison est construite sur un mixte de vides ventilés et de caves, comptez plus ou moins 3 jours de travail.
Suivez l’évolution de ce chantier au travers de nos mini-reportages
T.Palm