Tout savoir sur la PEB et comment obtenir un bon résultat PEB pour votre nouvelle construction basse énergie

 Le certificat PEB de votre maison basse énergie

Le certificat PEB est un document qui permet d’établir la Performance Energétique des Bâtiments suivant différents indicateurs (classe énergétique, CO2, consommation d’énergie primaire, énergie renouvelable,…). Comme pour les électroménagers, il existe une échelle de classification allant du label A (très économe en énergie) au label G (très énergivore). Grâce à cette certification, la comparaison d’un point de vue énergétique de votre maison basse énergie se fait de façon plus aisée. Une méthode de calcul est établie suivant différents paramètres comme l’isolation thermique du bâtiment et des systèmes (chauffage, ventilation, eau chaude sanitaire,…). Ce certificat est valable 10 ans sans modification apportée à l’habitat.

Depuis 2010, la région wallonne impose la réglementation PEB qui a pour objectif d’accroître la performance énergétique des bâtiments. Cette réglementation résulte d’une obligation européenne visant à garantir des habitats plus sains, plus confortables et moins énergivores. Celle-ci s’applique aux logements à construire ou à rénover. Le but de cette réglementation vise à limiter la consommation énergétique de chaque ménage et à réduire drastiquement les émissions de CO².

La certification PEB comporte également un certain nombre de recommandations d’amélioration, il concerne tout type de logement (bâtiments résidentiels existants et nouvelles maisons basse consommation). Il est obligatoire et est destiné à toute personne qui met un bien en location, en vente ou qui en fait la publicité.

Les nouvelles maisons basse énergie  (maisons unifamiliales et appartements) concernées sont celles dont la première date de demande de permis d’urbanisme est ultérieure au 1er mai 2010. La certification PEB est établie avant toute mise en vente ou en location.

Depuis le 1er mai 2015, de nouvelles procédures ont été mises en place pour les nouvelles demandes ainsi que pour les procédures en cours. Le certificat PEB est, dès lors, délivré par le responsable PEB agréé. Chez T.PALM, la mission PEB est réalisée par notre département PEB interne. Ce département est une réelle valeur ajoutée pour le candidat bâtisseur, car il nous permet d’analyser toutes les possibilités en matière de performance énergétique. Lors de la fin du chantier, le certificat PEB final est généré en même temps que la déclaration PEB finale.

Q-ZEN, le nouveau défi énergétique à partir de 2021

L’actualité dans les médias nous montre que nous sommes de plus en plus concernés et touchés par la question climatique. Dès 2021, tous les bâtiments neufs devront avoir une consommation énergétique quasi nulle. Dans le cadre de la construction de leur maison basse énergie, les nouveaux candidats bâtisseurs sont déjà invités à suivre les exigences Q-ZEN ou NZEB (Nearly Zero Energy Building).

Une maison quasi zéro énergie répond à différents critères :

  • L’enveloppe de l’habitat est parfaitement isolée et étanche à l’air.
  • Les systèmes sont performants
  • La quantité minime d’énergie nécessaire pour se chauffer et produire de l’eau chaude est produite à partir de sources d’énergie renouvelable.

Quelles sont les avantages à construire une maison selon les exigences Q-ZEN ?

  • Réduction des pertes de chaleur pour davantage de confort
  • Diminuer votre facture énergétique et vous prémunir des augmentations du prix de l’énergie
  • Prendre part aux changements climatiques
  • Une construction parfaitement en règle avec les futures normes
  • Le label A (au minimum) pour le certificat PEB
  • Obtenir le meilleur prix de votre maison basse énergie en cas de revente

7 conditions à respecter pour atteindre la norme Q-ZEN

  • Le niveau Ew doit être inférieur ou égal à Ew45, le niveau Espec doit être ≤ Espec85.
  • Le niveau global d’isolation thermique (K) doit être ≤ 35.
  • Privilégier les énergies renouvelables (photovoltaïques, pompes à chaleur, cogénération,…)
  • Les installations de ventilation sont obligatoires et plus performantes.
  • L’indicateur de surchauffe dans un habitat Q-ZEN est inférieur à 6500 Kh.
  • La consommation spécifique d’énergie primaire est égale ou inférieure à 85 KWh/m².
  • Les parties structurelles (toit, murs, sols, fenêtres, verre, portes et portails) doivent répondre aux exigences d’Umax :

Toits/murs extérieurs/sols : ≤ 0,24 W/m²K

Fenêtres : ≤ 1,50 W/m²K

Verre : ≤ 1,1 W/m²K

Portes et portails : ≤ 2 W/m²K

Chez T.PALM, nous avons compris depuis longtemps que la protection de notre planète passe par la construction de maisons basse énergie. Alors pourquoi attendre 2021 pour se mettre à la norme Q-ZEN ? C’est pourquoi T.Palm prend les devants et s’engage déjà à répondre aux exigences Q-ZEN tout en respectant les demandes spécifiques de nos clients.

Plus d’infos :

T.Palm