Étanchéité des murs enterrés, comment vous protéger de l’humidité?

Étanchéité des murs enterrés : Voici comment éviter de retrouver de l’eau dans vos caves

L’eau c’est sympa dans la piscine lorsqu’il fait beau, c’est pratique dans la citerne lorsqu’il faut arroser le jardin ou réaliser des économies au niveau de la chasse des WC. Mais on ne veut surtout pas la voir dans les caves ou rez-de-chaussée de nos maisons clé sur porte.

Les murs enterrés de votre maison clé sur porte peuvent être exposés à différents types de soucis : des infiltrations ponctuelles, de l’humidité ascensionnelle ou encore latérale, provenant du sol, de la condensation.

L’humidité ascensionnelle et latérale sont les cas de figure les plus souvent rencontrés. Voici comment vous prémunir de ce type de déconvenue.

L’application d’étanchéités liquides ou sous forme de membranes

Afin de prémunir les murs enfouis dans le sol de votre maison clef sur porte contre l’humidité latérale provenant du sol, il faut appliquer une couche totalement étanche sur la partie extérieure des murs concernés.

Plusieurs solutions techniques existent :

Vous pouvez faire appliquer des étanchéités liquides ou encore sous forme de membranes. À l’instar de celles auxquelles on recourt pour les toitures plates. Vous pouvez également recourir à des isolants dont le certificat technique vous assure de son étanchéité.

Soyez conscient qu’un cimentage appliqué sur une maçonnerie ne garantit pas une étanchéité. Car effectivement si la maçonnerie se fissure, le cimentage directement appliqué sur cette dernière connaîtra le même sort.

Que penser de murs enterrés en béton ?

Des murs enterrés exclusivement en béton risquent de rapidement montrer leurs limites. Un mur d’une cave doit faire minimum 30 cm d’épaisseur. Le béton ne doit évidemment pas présenter la moindre microfissure après le bétonnage car elle sera immanquablement une source d’humidité.

Et un cimentage hydrofuge accompagné d’un goudronnage ?

La solution à laquelle la plupart des gens recourent est le cimentage hydrofuge et le goudronnage sur la surface externe des murs enterrés. Ce mode d’isolation est économique mais il faut être conscient qu’à la moindre fissure au niveau du support, qu’il s’agisse de maçonnerie ou de béton, le cimentage connaîtra le même sort.

Une étanchéité souple

Pour prévenir tout mouvement ou fissure au niveau du mur enterré, il faut opter pour une étanchéité souple. Un bitume par exemple vous procurera les garanties que vous attendez en termes d’étanchéité. Il est indispensable de le coller jusqu’à la base de la fondation, ainsi que toutes les jonctions situées entre les fondations et les murs enterrés sont couvertes.

Le matériau doit être armé au niveau de sa masse et soudé aux parois enterrées. Cette technique est efficace, mais coûteuse.

Quid d’un drain?

En fonction de la nature du sol de votre terrain, vous pourrez envisager d’opter pour la pose d’un drain. Il faudra veiller à l’entretenir régulièrement, sinon ce sera l’effet inverse que vous obtiendrez : amener de l’eau au pied de la fondation de votre maison clé sur porte.

Anticiper c’est épargner de l’argent

Étanchéifier votre construction représente un certain coût, certes. Mais il faut le faire à l’entame des travaux car rectifier le tir une fois les travaux terminés est compliqué et fera significativement augmenter la note finale de vous travaux.

 

Vous voulez connaître les techniques utilisées par T.PALM pour garantir l’étanchéité à l’eau de nos constructions? Contactez-nous! Nous vous expliquerons tout en détail.

TERRAIN:

OUINON

Je confirme avoir pris connaissance de la note d’information du Groupe T.PALM. Consulter la note d’information sur la protection des données

T.Palm