fbpx

Tout ce qu’il faut savoir sur la pompe à chaleur

Quel est le mode de fonctionnement d’une pompe à chaleur ?

Pour qu’une pompe à chaleur air/eau puisse fonctionner, il lui faut les « ingrédients » suivants : l’air extérieur qui joue le rôle de source de chaleur, deux échangeurs dont l’un absorbe la chaleur et l’autre la diffuse, une faible quantité d’énergie électrique pour que l’ensemble des éléments mentionnés fonctionne.

Ce dispositif fonctionne de manière inverse au frigo. Ce dernier fait en sorte d’évacuer l’air chaud de l’intérieur vers l’extérieur, faisant ainsi baisser la température à l’intérieur. La pompe à chaleur quant à elle, extrait la chaleur de l’air extérieur ou de l’eau souterraine et la diffuse à l’intérieur.

En hiver, est-elle toujours optimale ?

En hiver, lorsque les températures descendent en dessous de zéro, la pompe est toujours en mesure de produire de la chaleur. Voici pourquoi : de l’air même à – 10°C qui entre en contact avec un support encore plus froid, libère toujours de l’énergie qui est de la chaleur. Dans le cas de figure où la pompe à chaleur ne parvient pas à produire la chaleur nécessaire, il faut prévoir une chaudière ou encore une résistance électrique.

Suffit-elle pour chauffer toute une habitation ?

La pompe à chaleur suffit à elle-même lorsqu’elle est installée dans une nouvelle construction ou au sein de bâtiments rénovés en profondeur, dans la mesure où elles exigent des quantités d’énergie moindres.

Peut-on s’en servir pour chauffer de l’eau ?

Pour disposer d’eau chaude, il faut coupler la pompe avec un boiler. Ce dernier peut par ailleurs être alimenté par des panneaux solaires. Sinon, vous avez également la possibilité d’opter pour un boiler thermodynamique qui est indépendant de la pompe à chaleur mais il présente l’avantage de chauffer de manière économique et respectueuse de l’environnement.

Peut-elle être raccordée au système de chauffage existant ?

Les pompes à chaleur air/eau peuvent évidemment être installées au sein de nouvelles constructions, mais aussi au sein d’habitations existantes. D’autant plus que certaines pompes peuvent être raccordées à différents types de chaudières et ce, quel que soit le type d’énergie utilisé.

En quoi est-elle préférable à d’autres systèmes de chauffage ?

À l’utilisation, elles coûtent moins cher, sans compter qu’elles peuvent produire jusqu’à trois fois plus de chaleur, comparé à ce que vous payez. Elles sont fiables et faciles d’utilisation. Et surtout, soulignons qu’elles ne polluent pas dans la mesure où elles fonctionnent avec des fluides frigorigènes respectueux de l’environnement.

Peut-on s’en servir pour rafraîchir l’air  ?

Oui, la pompe à chaleur peut faire office de climatiseur lorsqu’il fait chaud. Même dans cette configuration, elle consomme peu d’énergie. Pour basculer en mode climatiseur, il suffit d’inverser le mode de fonctionnement de la pompe. Comparé à un climatiseur classique, elle présente l’avantage de ne pas provoquer de déplacements d’air.

Fait-elle du bruit ?

La pompe à chaleur est fabriquée de telle sorte qu’elle produise le moins de bruit possible. Dans le cas de figure où elle produirait certaines nuisances sonores, c’est qu’elle n’a pas été installée dans les règles de l’art.

Est-elle économe ?

À l’utilisation, la pompe à chaleur à chaleur est intéressante pour votre portefeuille dans la mesure où elle fonctionne en grande partie sur base d’une énergie gratuite qui est l’air extérieur. Ce qui réduit grandement la dépendance aux énergies fossiles telles que le gaz ou l’électricité.

La pompe à chaleur permet de réaliser des économies conséquentes dans la mesure où elle produit jusqu’à trois fois plus d’énergie comparé à l’électricité qu’elle consomme.

 

Tout ce qu’il faut savoir sur la pompe à chaleur

 

T.Palm