fbpx

Les incontournables d’un système d’évacuation d’eaux usées optimal

Certains de nos gestes quotidiens sont devenus à ce point automatiques qu’on n’a plus nécessairement toujours conscience du chemin qu’empruntent nos eaux usées et encore moins des contraintes techniques à respecter en vue de disposer d’un système d’évacuation d’eaux usées optimal au sein de votre maison clef sur porte.

En pratique, il n’est pas toujours aisé d’éviter les soucis d’odeur, de bouchage ou encore de fuites. Voici quelques conseils qui vous éviteront bien des mésaventures au niveau de l’évacuation de vos eaux usées.

Les matériaux appropriés

De nos jours, pour mettre en place un système d’égouttage privatif, on recourt à deux types de matériaux : le PVC (de couleur grise ou orange) et le PE-HD (de couleur noire). Ce dernier fait preuve d’une meilleure résistance, tant au niveau physique qu’acoustique. Il est toutefois plus cher que le PVC.

Auparavant, les tuyaux d’égouttage étaient produits en grès. On disposait ces tuyaux d’un mètre bout à bout. Le souci avec ce type de dispositif se situait notamment au niveau de l’étanchéité des joints entre les différentes sections de tuyaux. Et dans le cas de figure où le joint perdait son étanchéité, l’eau qui fuitait creusait progressivement le sol, avec le risque de déstabiliser les éléments situés à proximité.

Pente et diamètre : un lien indissociable

Au-delà des précautions élémentaires telles que le recours à des coudes de 45° au lieu de 90°, les pentes et les diamètres de vos tuyaux d’évacuation doivent être déterminés sur base de calculs précis prenant en compte les points de versage et des coefficients normatifs de calcul.

Sur base du débit théorique calculé, une corrélation entre le diamètre des tuyaux et leurs pentes est définie. Dans tous les cas de figure, il est déconseillé de tabler sur des pentes inférieures à 1,5 à 2% pour les eaux usées et fécales.

C’est à votre entrepreneur ou à votre architecte de calculer la chose.

Les remontées d’odeur

Les soucis de remontées d’odeurs peuvent survenir. Il n’est pas toujours facile de détecter l’origine du problème. Pour détecter rapidement par où passent ces odeurs, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel qui rendra « visibles » ces odeurs par le biais de tests fumigènes.

Même si les systèmes d’évacuation d’eaux usées sont en grande partie invisibles dans le cadre d’un projet, leur conception et leur entretien ne sont pas à négliger, sinon vous vous assurerez votre lot de mauvaises surprises.

Les incontournables d’un système d’évacuation d’eaux usées optimal
T.Palm