fbpx

Gestionnaire technique : un métier made in T.Palm

Gestionnaire technique : un métier made in T.Palm

Rencontre avec Damien, gestionnaire technique chez T.Palm. Cet homme de l’ombre joue un rôle majeur dans le bon déroulement des chantiers. Si votre maison est érigée dans les délais et dans les coûts estimés, c’est aussi grâce à lui.


À 25 ans, Damien est l’un des huit membres de l’équipe de gestionnaires techniques qui se chargent de la préparation des chantiers. Depuis son entrée en fonction il y a trois ans, il a anticipé la construction de plus d’une trentaine de maisons T.Palm.

Gestionnaire technique : qu’est-ce que c’est ?

Le quotidien d’un gestionnaire technique peut se résumer en quelques mots : faire en sorte que tout se passe bien sur les chantiers prêts à démarrer. Le gestionnaire technique intervient tant en matière de commandes de matériaux que de respect des coûts et des délais.

« Nous assurons la liaison entre la signature du contrat et le début du chantier, explique Damien. Nous vérifions les plans, nous calculons les quantités, les métrés les plus précis possible afin de pouvoir passer les commandes de matériaux. Nous préparons le travail pour les différents corps de métier afin que le chantier se déroule au mieux. Nous essayons d’anticiper les problèmes, de les résoudre avant qu’ils surviennent concrètement et bloquent les équipes.

Notre intervention se situe à 80% en amont, avant le début du chantier. Nous passons ensuite le relais au conducteur de travaux. Notre impact est minime une fois que le chantier a débuté. Tout au plus recevrons-nous par la suite l’un ou l’autre rapport qui nous permettra de nous faire une idée de son évolution.»

C’est alors le moment pour le gestionnaire technique de passer au dossier suivant. Pas de quoi frustrer Damien ! Il apprécie au contraire la diversité des missions et l’occasion qui lui est donnée d’aborder un large éventail de projets différents.

Le métier de gestionnaire technique : une création T.Palm

L’intervention du gestionnaire technique constitue une réelle plus value pour le maître d’ouvrage.

« Pour ce que j’en sais, notre métier n’existe pas vraiment en tant que tel ailleurs, commente Damien. Pourtant, le fait d’être dédié à cette mission nous permet d’aller très loin dans le projet avant même le début de celui-ci, d’envisager vraiment toutes les difficultés potentielles et de proposer des solutions rapides et efficaces sans attendre d’être confrontés au problème. »

Comment devenir gestionnaire technique ? 

Au départ, Damien se projetait dans un travail de bureau, comme deviseur. C’est à l’occasion d’un stage qu’il a découvert les rouages du métier de gestionnaire technique chez T.Palm.

« J’ai fait un bachelier construction. Un stage en entreprise était prévu en 3e année. Je me suis dit qu’il serait intéressant de l’effectuer chez T.Palm, une entreprise locale qui jouit d’une réputation flatteuse. A l’issue de ce stage, il est apparu que la fonction de préparateur-gestionnaire me conviendrait bien et un poste m’a été proposé. Les choses ont un peu traîné à cause du TFE que je devais finaliser mais j’ai finalement été embauché en tant que gestionnaire technique.

Trois ans plus tard, je suis toujours là, c’est que tout va bien. Je me plais chez T.Palm et T.Palm est content de mon travail. J’aime mon métier dont j’apprécie la diversité. Un projet n’est pas l’autre. Cela nous permet d’aborder différents types de maison, divers cas de figure. »

Vous désirez travailler avec Damien et les autres gestionnaires techniques ? N’hésitez pas à consulter nos offres d’emploi ou à nous envoyer une candidature spontanée ! 

T.Palm