fbpx

Poêle à bois ou poêle à pellets : lequel choisir pour votre maison basse énergie  

Poêle à bois ou poêle à pellets : lequel choisir pour votre maison basse énergie  

Une décision prise par l’Union européenne impose que toutes les nouvelles constructions réalisées à partir de 2021, devront avoir une consommation énergétique nulle ou pratiquement nulle. Il conviendra donc de bâtir des maisons clé sur porte passive ou du moins à basse énergie. Alors, afin de respecter cette règle, quelle installation allez-vous choisir pour votre nouvelle construction sur mesure ?

Notre expert, Jérémy Deckers analyse les possibilités qui s’offrent à vous : le poêle à bois et le poêle à pellets. 

Le poêle à bois : un mode de chauffage écologique et économique

Simple à installer (il suffit de le raccorder à un conduit d’évacuation de fumées) et facile à entretenir, le poêle à bois bois figure parmi les systèmes de chauffage écologiques et économiques pour votre nouvelle construction basse énergie. Pourquoi le chauffage au bois est-il écologique ? Car la combustion de la source d’énergie qu’est le bois, bien que produisant des émissions de CO2, génère un combustible dit neutre.
En effet, le bois, s’il est produit et géré dans le cadre d’un environnement durable (forêts), constitue une énergie d’origine renouvelable. Certains labels (exemple : PEFC)  garantissent d’ailleurs que, pour chaque arbre coupé, un arbre est replanté. Raison pour laquelle, on dit du bois que c’est un combustible écologique, puisque sa consommation n’affecte pas les ressources naturelles disponibles. Notons également que lors de sa croissance, un arbre consomme autant de CO2 que ce qu’il rejettera lors de la combustion de son bois, c’est pourquoi il est dit combustible neutre.

Aisé d’utilisation et fonctionnant sans électricité, ce type de chauffage produit rapidement de la chaleur via la combustion de sa matière première qui est l’une des moins chères sur le marché : le bois.
Le poêle à bûches peut être utilisé soit comme source de chauffage unique, soit comme source de chauffage d’appoint. En effet, il est important de savoir que l’usage de ce type d’équipement dans une maison basse énergie est à installer en fonction de l’étanchéité à l’air de l’ensemble de votre construction sur mesure. Pour bien faire, la prise d’air frais, essentielle à la combustion des bûches, doit se faire à l’extérieur via un conduit séparé qui ne compromettra pas l’étanchéité à l’air de votre maison basse énergie. Ceci, afin de garantir une bonne circulation de la chaleur ainsi qu’un air non pollué au sein de votre habitation clé sur porte.

Le poêle à pellets : une consommation réduite pour une chaleur constante

De forme cylindrique, ces granulés de bois, sont séchés puis compressés. Appelés pellets, ils sont fabriqués à partir de sciure issue de la transformation du bois. Côté pratique, le poêle à pellets fonctionne à l’aide d’un système qui achemine les granulés de manière progressive vers la chambre de combustion. Suite à cette combustion, le pellet, en brûlant, produit de la chaleur. Ce système, nécessitant une alimentation électrique, peut être utilisé soit comme chauffage d’appoint (poêles à pellets ventilé ou rayonnant), il n’a alors pas besoin d’être relié au chauffage central pour fonctionner, soit comme chauffage principal (thermo-poêle à pellets).
Pour ce qui est de la fumée résultant de la combustion du pellet, elle doit être évacuée vers l’extérieur de votre maison sur mesure, via un conduit de cheminée.

Pourvu d’un minuteur pouvant programmer l’allumage et l’extinction de l’appareil, le poêle à pellets est également muni d’un thermostat permettant d’adapter la tem

pérature souhaitée au sein de la maison clé sur porte. En comparaison avec un poêle à bois traditionnel, ce mode de chauffage a un rendement nettement plus élevé (supérieur à 85%) et dégage jusqu’à 50% de fumées en moins.

Idéal pour les maisons basse énergie, le poêle à pellet est respectueux de notre environnement. En effet, il ne rejette dans l’air que très peu de CO2 ou de toxines après la combustion. Les émanations de CO2 étant ici également neutres. Contrairement aux énergies fossiles (comme le mazout) qui, elles, dégagent des gaz à effet de serre, ce type de chauffage est indéniablement écologique. Il l’est même davantage que le poêle à bois traditionnel, dans la mesure où le poêle à pellets nécessite moins de bois pour produire autant de chaleur.
Niveau coût, les granulés étant produits à partir de déchets de bois, ils sont on ne peut plus économiques.

Vous hésitez encore ?

Une troisième solution s’offre à vous avec le poêle polycombustible.
Ce type de poêle, appelé également poêle mixte, combine, comme son nom l’indique,  différentes sources d’énergie comme des bûches ou des pellets. Il allie donc les avantages des deux combustibles et permet d’alterner, en toute simplicité, les bûches ou granulés pour réchauffer votre nouvelle construction clé sur porte comme bon vous semble, tout en optant pour le combustible le plus avantageux du moment.

Vous souhaitez de plus amples informations sur nos constructions clé sur porte?

Contactez-nous via le formulaire ci-dessous

TERRAIN:

OUINON

Je confirme avoir pris connaissance de la note d’information du Groupe T.PALM. Consulter la note d’information sur la protection des données

T.Palm