Tout savoir sur le photovoltaïque en 2020

Les panneaux photovoltaïques sont-ils encore intéressants pour votre portefeuille ?

Si on considère les enjeux climatiques, la gestion énergétique et le développement d’énergies vertes, dans l’absolu à la question de savoir si l’installation de panneaux photovoltaïques est judicieuse pour votre maison clé sur porte, la réponse semble claire : Oui.

Et ce, même si la capacité de notre réseau électrique peut rapidement se retrouver saturé.

La même question considérée dans le prisme de votre portefeuille pourra s’avérer être davantage nébuleuse. La configuration institutionnelle de la Belgique et les débats politiques sur le sujet rendent l’équation davantage complexe aux yeux de l’opinion publique.

Alors, les panneaux photovoltaïques sont-ils rentables en Belgique ? Les primes ont été soit revues à la baisse soit supprimées. Nous faisons le point pour chacune des Régions de notre pays.

En Wallonie : les primes pour le photovoltaïque

Concrètement, aujourd’hui, seul le système du compteur qui tourne à l’envers est maintenu. L’esprit de ce dispositif consiste à procéder à un décompte annuel suivant lequel votre fournisseur d’énergie procède à la différence entre la quantité d’énergie que vous avez injectée sur le réseau via vos panneaux solaires et la quantité que vous avez consommée via le réseau.

La logique mathématique veut que si cette différence de consommation électrique équivaut à zéro, il en sera de même pour le montant de votre facture.

Le projet de « tarif prosommateur » est une redevance annuelle et forfaitaire visant les propriétaires de panneaux photovoltaïques, d’éoliennes domestiques, d’installations hydrauliques et de cogénération. Via cette redevance, la Région entend faire participer financièrement ceux qui sont à la fois producteurs et consommateurs d’électricité pour l’utilisation du réseau.

En Flandre, cette disposition est en vigueur depuis 2015, mais sera abolie dès 2021. Les autorités wallonnes ont décidé récemment de postposer cette redevance à 2025.

Selon les calculs d’un fournisseur d’énergie, malgré la disparition des primes et même si le tarif prosumer devait être de vigueur, installer des panneaux photovoltaïques en Wallonie resterait rentable. Avec l’installation de 14 panneaux solaires, soit un investissement de 5.000 €, vous réalisez une économie nette de 800€/an en 2019. Vous pouvez prévoir un retour sur investissement dans les 7 ans, compte tenu de l’évolution des prix de l’énergie et de la décision du nouveau gouvernement wallon de reporter l’entrée en vigueur du tarif prosommateur à 2025 au lieu du 1er janvier 2020.

En Flandre

Il n’y a plus la moindre aide ou prime en vigueur en  Flandre. La seule mesure qui a été conservée est celle du compteur qui tourne à l’envers. Le tarif prosommateur est en vigueur depuis 2015 mais sera aboli dès 2020. Un compteur intelligent le remplacera d’ici 2020. Depuis août 2020, la région flamande octroie une prime pour l’installation d’une batterie.

Un élément non négligeable à prendre en compte sera l’influence du compteur électrique intelligent, sur le tarif prosommateur. En effet, depuis le 1er juillet 2019, ces compteurs sont installés petit à petit en Flandre. Ces compteurs, contrairement à leurs prédécesseurs électromécaniques, ne tournent pas à l’envers. En effet, le compteur digital comptabilise séparément la consommation sur le réseau et l’injection d’électricité de la production propre des panneaux photovoltaïques.

Afin de balayer les incertitudes du consommateur, le gouvernement flamand a rédigé une nouvelle réglementation à ce sujet : toute personne qui installe du photovoltaïque avant 2021 aura la garantie de bénéficier durant 15 ans des avantages du compteur qui tourne à l’envers.

A Bruxelles

Des changements sont annoncés pour 2020 à Bruxelles. Un nouveau système de compensation partiel entrera en vigueur et remplacera le système actuel. Le prosommateur payera les tarifs du réseau sur base de la quantité d’électricité consommée. Il ne pourra plus compenser sa consommation par l’injection d’électricité sur le réseau.

D’autre part, le nombre de certificats verts octroyés au prosommateur risque d’être revu à la baisse, pour les nouveaux détenteurs de panneaux photovoltaïques placés à partir d’avril 2020, mais cette décision doit encore être entérinée par un arrêté.

 

Vous avez encore des questions au sujet de l’installation de panneaux photovoltaïques dans le cadre de votre construction clé sur porte ?

Contactez-nous par le biais du formulaire ci-dessous

TERRAIN:

OUINON

Je confirme avoir pris connaissance de la note d’information du Groupe T.PALM. Consulter la note d’information sur la protection des données

T.Palm