fbpx

Obtenir la nouvelle certification Certibeau ? T.Palm vous aide !

T.Palm aide ses clients à obtenir la nouvelle certification CertibeauDepuis le 1er juin 2021, la certification Certibeau est obligatoire pour toute nouvelle demande de raccordement d’eau. Avec le bureau d’études Energylux, T.Palm est prête à aider ses clients à relever ce nouveau défi.

 

Miser sur des constructions moins énergivores

Depuis plusieurs année, T.Palm a cherché à se différencier en misant sur une construction moins énergivore.

« Nous avons construit la première maison passive en Belgique. Très vite, nous nous sommes tournés vers les maisons basse énergie car elles permettent à nos clients d’obtenir un meilleur retour sur investissement. Nous sommes à l’écoute du marché et des nouvelles normes. Après la norme PEB, … la certification Certibeau s’applique, depuis le 1er juin 2021, aux installations intérieures d’eau et d’assainissement des immeubles nouvellement construits. En tant que constructeur, nous pouvons aider nos clients à récolter les informations et remplir les formulaires adéquats »

explique Vincent Dirix, DG adjoint et directeur de production chez T.Palm.

Une alliance avec l’entreprise Energylux

Le métier d’entrepreneur général est devenu de plus en plus complexe. T.Palm s’est naturellement tourné vers un expert en la matière, l’entreprise Energylux, pour l’accompagner dans sa démarche. Concrètement, il s’agit de vérifier et d’encoder une série de données, un service qui est payant mais qui permet aux candidats-bâtisseurs d’être rassurés et de ne pas s’occuper des différentes formalités.  

« Nos commerciaux leur donnent l’information, leur précisent tous les éléments dont ils ont besoin: une photo du réseau d’égout, des fiches techniques de tous les robinets qui doivent répondre à certaines normes, … Ils peuvent rassembler ces différentes informations individuellement ou demander que nous les aidions ».

Le contrôle par un certificateur, un passage obligé

Lors d’une nouvelle demande de raccordement, la Société wallonne des eaux dépose un compteur provisoire limité en débit qui permet de terminer la construction, de faire les raccordements et les installations intérieures. Lorsque ces travaux sont terminés, le passage d’un certificateur Certibeau est obligatoire pour vérifier l’état de l’installation intérieure du bâtiment depuis la sortie du compteur jusqu’aux égouts ou à la station d’épuration.

« Si le contrôle ne se fait pas, le compteur n’étant ouvert qu’à débit limité, le nouveau propriétaire risque de rencontrer des problèmes au moment où il intègre sa maison. Par contre, si l’on a pu vérifier au préalable que l‘ensemble est correctement mis en œuvre, et que l’ensemble du dossier administratif est complet, il obtiendra la certification Certibeau, et pourra rentrer serein dans sa maison »

commente Samuel Burnon, gérant du bureau d’étude Energylux, partenaire de T.Palm.

« Une chaîne de responsabilités a ainsi été définie. Dans le passé, s’il y avait des critères bloquants, personne ne pouvait les vérifier, aujourd’hui, s’il manque un maillon à la chaîne ou s’il y a une erreur sur une installation, le compteur ne sera jamais ouvert ! »

Cette nouvelle législation et la certification qui l’accompagne découlent d’une directive européenne. L’eau sera l’or de demain. C’est pour cette raison que les autorités souhaitent que tout le monde en prenne soin afin d’éviter qu’elle ne devienne une denrée rare pour nous et nos descendants.

 

T.Palm