fbpx

Comment définir l’agencement intérieur d’une maison ?

Comment définir l'agencement intérieur d'une maison ?

Concevoir votre futur habitat, c’est réfléchir au look extérieur mais aussi à l’agencement intérieur de votre maison. Nombre de pièces, dispositions, etc… On vous y aide.

Lorsqu’on imagine la maison de ses rêves, on a surtout en tête son aspect extérieur : la façade, l’entrée, le jardin…Mais, quand il s’agit de définir l’agencement de l’intérieur de sa maison, les idées manquent parfois. Des pistes sont pourtant à portée de main.

Définir l’agencement intérieur d’une maison, penser à l’avenir

Au moment d’élaborer l’agencement intérieur de votre future maison, il est judicieux de penser à long terme, pour soi et pour la planète. Les éléments à prendre en compte sont, notamment :

  • votre situation familiale actuelle ou dans un avenir proche : vous avez des enfants, des animaux de compagnie ou comptez en avoir ? Votre situation familiale actuelle ou future influence le nombre de pièces, les ouvertures et fermetures entre les pièces, les accès extérieurs aux différentes parties de la maison…
  • l’évolution de votre vie à long terme : quand vous serez âgé ou en cas de soucis de déplacement, votre maison est-elle prévue pour pouvoir y vivre au rez-de-chaussée ? Pourrez-vous, éventuellement, louer un étage à des étudiants ? Envisager votre vieillesse dans votre maison influence l’agencement, les différences de niveaux entre les pièces, le type d’escaliers ou la taille des pièces.
  • penser à l’avenir c’est aussi penser à l’énergie : une maison sans séparations entre les pièces ou à hauts plafonds coûte en matière de chauffage. Ce n’est ni écologique ni économique. Réfléchissez à définir quelles pièces seront orientées au sud, quelles pièces auront une grande baie vitrée ou plutôt peu d’ouvrants.

Comment agencer l’intérieur de sa maison ? 6 pistes

En panne d’idées pour l’agencement de votre intérieur ? Inspirez-vous de :

  1. Vos amis : un aménagement intérieur vous plaît dans la maison d’un ami ? Prenez des notes et des photos.
  2. Vos souvenirs : on a tous une maison d’enfance en tête dont on a aimé l’agencement. Qu’il s’agisse d’une maison dans laquelle on a grandi, d’une maison louée lors de vacances ou de la maison de notre grand-mère, replongez-vous dans vos souvenirs.
  3. Les médias : les sites Internet, les magazines, les émissions TV ayant pour thème l’aménagement d’une maison regorgent d’idées inspirantes.
  4. Les maisons témoins : visiter les maisons témoins est l’occasion de voir en 3D si un agencement correspond à votre goût. Après la visite, vous pourrez vous projeter dans un espace identique ou légèrement voire totalement modifié.
  5. Les salons professionnels : visiter des salons professionnels tels que Batibouw offre l’occasion de voir des maquettes, vidéos, etc…représentant des agencements intérieurs variés.
  6. Un architecte d’intérieur : un architecte d’intérieur a de nombreux exemples de projets à vous proposer. Il vous posera les bonnes questions et vous aidera à définir votre agencement intérieur idéal.

Un agencement intérieur sur mesure car chacun est unique

La plupart des futurs propriétaires ont leur conception de l’agencement intérieur idéal.

Trouver un architecte qui écoute vos souhaits et les traduise sous forme de plan de votre futur intérieur, c’est la première étape vers une maison où vous vous sentirez chez vous. Il est donc important de trouver un architecte d’intérieur qui s’adapte à votre rêve, qu’il s’agisse d’un intérieur moderne ou traditionnel.

Puisque chaque personne ou famille est unique, un bon architecte d’intérieur saura donner votre cachet personnel grâce à des aménagements sur mesure. Son rôle sera également de vous mettre en garde si vos idées semblent trop compliquées – ou onéreuses ! – à mettre en place.

En parlant de budget, saviez-vous que T.Palm a confectionné un simulateur innovant pour vous aider à calculer le juste prix de construction de votre maison ? 

T.Palm